Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Opter pour un crédit professionnel pour la création de votre entreprise

crédit-création-entreprise
15Fév

La création d’entreprises est une décision importante qui ne doit pas être prise à la légère. Elle requiert un investissement personnel et financier conséquent. La réalisation d’un tel projet demande un financement considérable. C’est pour cette raison que de nombreux entrepreneurs se tournent vers les banques pour trouver les ressources nécessaires. Plusieurs types de prêts sont alors proposés par les organismes financiers. Vous avez entre autres le crédit professionnel.

Qu’est-ce que le crédit professionnel ?

Il s’agit d’un type de financement qui est exclusivement destiné aux personnes exerçant une activité professionnelle indépendante et aux sociétés. Le crédit professionnel sert surtout à financer les besoins nécessaires à la création d’une entreprise comme l’achat d’un bien immobilier, d’équipement ou encore pour servir de trésorerie.

L’achat d’équipements

Une entreprise a besoin de certains équipements pour pouvoir exercer son activité. Il peut s’agir de fournitures, mobiliers de bureau ou de matériel d’aménagement de locaux. Le financement de tel achat avec la réserve d’argent de la société peut mettre à mal sa trésorerie. D’où l’intérêt de contracter un crédit professionnel.

L’acquisition de biens immobiliers

crédit pour les personnes sans revenu

Pour assurer le bon fonctionnement de leurs affaires, certaines entreprises ont besoin d’avoir leurs propres bureaux, terrains ou entrepôts. Cela dépend du type d’activité qu’il exerce. Le prêt professionnel a justement été imaginé pour financer ce genre de projet.

Pour combler un besoin de trésorerie

Le crédit professionnel est une solution intéressante pour certains établissements qui sont dans une situation financière difficile. Il leur permettra entre autres de disposer de fonds nécessaires pour honorer leurs engagements.

Les conditions à respecter pour obtenir un crédit professionnel

Les établissements prêteurs vont passer au crible le dossier du demandeur avant d’accepter de financer ou non le projet d’entreprise. Plusieurs critères sont alors requis.

Un apport personnel suffisant

Il faut savoir que dans la majorité des cas, les banques financent 70 % du projet d’entreprise. Les 30 % restant sont à la charge de l’entrepreneur. Ils constituent la part de l’apport personnel qu’il doit mettre sur la table. Elle permet aux organismes prêteurs de maîtriser le risque qu’ils prennent.

Un business plan de qualité

L’idéal est de le réaliser avec le concours d’un expert-comptable. Il permet à l’entrepreneur, mais également à la banque d’avoir une vue d’ensemble de la future société. Il est aussi le point de départ pour déterminer le montant du financement nécessaire.

Une étude du marché

C’est l’une des étapes les plus importantes de la création d’entreprises. Vous pourriez ainsi avoir une certaine idée sur l’offre et la demande, les risques, les opportunités, les concurrences, mais aussi les besoins de la clientèle dans votre domaine d’activité. Il s’agit d’une sorte de garantie offerte aux banques quant à la faisabilité de votre projet.

La solvabilité de la future entreprise

Ce qui importe pour les établissements de crédit lorsqu’ils accordent un prêt est que l’emprunteur soit en mesure de rembourser le crédit qu’il a contracté. Il permet aux organismes prêteurs d’avoir une certaine idée sur la santé financière de l’entreprise. Les banques vont alors se baser sur plusieurs paramètres pour le connaître à savoir :

  • Le ratio de liquidité général,
  • La capacité de remboursement,
  • L’autonomie financière de l’entreprise basée sur les fonds propres…