Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Peut-on demander un crédit quand on est interdit bancaire ?

demande-crédit-interdit-bancaire
28Mar

Plus de 1,5 million de Français sont interdits bancaires actuellement. Cela signifie qu’il est interdit pour eux de faire une demande de prêt classique. Alors comment ces personnes feront-elles si elles ont un besoin d’argent ? Heureusement, emprunter est devenu de plus en plus facile aujourd’hui. Des organismes bancaires ont proposé des alternatives aux crédits conso des banques traditionnelles.

Qu’est-ce qu’un interdit bancaire ?

interdit-bancaire

On entend souvent parler d’interdit bancaire, mais on ne sait pas forcément ce que c’est. En fait, un interdit bancaire est une personne se trouvant dans une difficulté financière et est par conséquent inscrit sur un fichier à la Banque de France. Cette inscription au FCC (Fichier Central des Chèques) permet d’informer les organismes prêteurs que la personne n’est plus solvable aux emprunts, quels qu’ils soient. Ce phénomène peut surgir suite à un incident de paiement à la carte bancaire, par émission d’un chèque sans provision ou par décision de justice.

Cependant, ce sont ces personnes qui ont le plus besoin de crédit et de souplesse. En fait, s’ils se retrouvent dans ces situations, c’est qu’ils sont généralement face à une instabilité financière ou professionnelle. Soit ils sont au chômage, soit dans un contrat CDD, soit en intérim, etc.

Contracter un micro crédit

La réponse à la question est : oui, il est possible de faire une demande de micro crédit pour interdit bancaire. D’ailleurs, c’est l’une de solutions les plus courantes dans ces cas-là. Il s’agit d’un prêt à montant assez faible que vous pourrez demander auprès d’un organisme de crédit pour interdit bancaire. La CAF, par exemple, octroie un prêt à ceux qui peuvent remplir certains critères : situation familiale, prestation sociale accordée, etc. La Croix Rouge accorde également des microcrédits personnels aux plus démunis. Le but est de financer un projet favorisant les recherches d’emploi ou de couvrir un besoin personnel urgent.

Il est également possible d’obtenir des aides pour supporter le lancement d’un projet professionnel. Ce type de micro crédit est proposé par des associations comme l’ADIE (Association pour le Doit à l’Initiative Economique). Le montant d’un micro crédit est généralement compris entre 300 et 3000 € avec un taux moyennant de 4%.

Contracter un crédit hypothécaire

crédit-hypothécaire

Cette solution s’offre aux personnes qui sont propriétaires d’un logement. Que ce soit une résidence principale ou secondaire, des organismes de crédit peuvent vous proposer un prêt. En fait, le principe est de vous servir de votre bien comme d’une hypothèque dans le cadre de votre crédit interdit bancaire. Comme le crédit est un engagement que vous devez rembourser, les organismes veulent se rassurer. Alors, ce système leur permet une garantie en cas d’impossibilité de remboursement. Votre maison sera alors saisie si jamais vous n’arrivez plus à payer vos dettes.

De ce fait, avant de souscrire à ce type de crédit, on vous conseille de bien réfléchir à deux fois. N’empruntez qu’en dernier recours, que lorsque vous avez un besoin d’argent en urgence et qu’il n’y a plus aucune solution. Et surtout, assurez-vous de pouvoir vous remettre sur pied et rembourser le crédit dans les délais convenus.